Slider

le silence est d'or

Vous, les managers, adeptes du jugement ("ça j'aime bien, ça j'aime moins") ou des réunions d'équipe façon Conseil de Classe en commentant les chiffres de la semaine en mode miss météo: "Paul, c'est bien cette semaine... Marc il faut que tu te ressaisisses".Vous, qui éteignez le feu toute la journée à cause de l'incompétence de vos collaborateurs avec des répliques cultes : "laisse, je vais le faire" ou "si je veux que ça soit bien fait..." ou encore "je préfère m'en charger". Oui, vous qui commencez votre journée de production à 16h30 parce que avant c'est la gestion des conflits, des erreurs, des non-dits, des mal entendus, des étourderies, voir du désengagement.

Vous, les commerciaux qui arrivez en clientèle avec un seul objectif, placer votre produit ou votre service et qui ressortez de RDV avec le jubilatoire "Je suis content, j'ai pu présenter tout mon catalogue". Vous, qui engagez une conversation par "Je suis venu vous parler de mon produit / service". Vous qui avez l'impression de vous faire balader par la secrétaire "Il est en RDV, il est en réunion, il est en congés, il est sur Mars" (pardon).

Vous parlez trop !

Rappelez vous comment vous avez grandi, comment vous vous êtes construits ...

Est-ce en obéissant à vos parents ou en expérimentant à travers ce que vous avez vu d'eux ?
Avez-vous séduit votre ami.e en présentant vos qualités, votre patrimoine, votre réseau, ou en vous intéressant à lui/elle ?

Dans le travail c'est pareil. plus vous monopoliserez la parole avec votre savoir, votre offre ou votre expertise moins vous attirerez vos interlocuteurs.

Alors, comment savoir si vous parler trop ?

Un indicateur simple et factuel. Le temps de parole. Si votre temps de parole est supérieur à celui de votre interlocuteur, vous parler trop !

La règle des 70 /30 est très efficace. Celui qui passe un bon moment est celui qui parle le plus. Vous devez parler 30% du temps. Pour y arrivez, c'est facile, il vous faut poser des questions. 


Temps de paroleTemps de parole

Si vous êtes à cours de questions le carte mentale ci-dessous peut vous aider.

carte mentale CQQCOQPP

Un indice précieux : le Pourquoi / Pour quoi est le principal facteur de motivation alors ne soyez pas avare :

  • Pour quoi c'est important pour vous ?
  • Qu'est ce qui fait qu'on va bien travailler ensemble ?
  • Qu'entendez-vous de moi / notre collaboration ?
  • Qu'est ce qui fait que vous en êtes là aujourd'hui ?
  • ...
Dernier indicateur, plus subtile celui là. Sachez que votre collaborateur est à votre image. Cas classique: on me demande d'intervenir pour faire progresser des commerciaux mais très rapidement il est mis en évidence que le problème vient de plus haut.
Hiérarchie
 
 
 
Il n'y a pas de mauvais élève, il n'y a que des mauvais profs !

 

Généralement, un commercial qui déroule son entretien orienté produit ou service est souvent un collaborateur qui reçoit de l'information descendante de la part de son manager. que faire dans ces cas là ?

A minima, et de façon très accessible :

  • La règle des 70 / 30 vue plus haut,
  • Les 3 C vue dernièrement et en cliquant ici.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Au plaisir de vous être utile.

 

Les valeurs, Point de départ indispensable !

Play
Slider